Actualités

Toutes les annonces

Espace client

Diaporama

Andréa THOMAS

Cabinet d'avocat

Maître Andréa THOMAS

Maître THOMAS est à l’écoute de ses clients, pour les accompagner et les défendre, dans une relation de confiance.

Maître THOMAS met tout en œuvre pour rester disponible et réactive.

Maître THOMAS intervient tant dans le cadre des modes de résolution des différends (médiation, conciliation, procédure participative, transaction) que devant les juridictions (civiles, pénales, …).

Le cabinet intervient dans la région BRETAGNE et dans toute la France.

Maître Andréa THOMAS s’est forgée une expérience en cabinet d’Avocat depuis 2014.
  • Avocate en Droit de la famille
  • Avocate de l’enfant
  • Avocate en droit pénal
  • Diplôme universitaire 1 de médiateur
En savoir plus

Saisie de biens et non assentiment de la personne : la nécessaire preuve d’un grief justifiant la nullité d’une telle saisie

Publié le : 01/03/2024 01 mars mars 03 2024 17h14 17 14
Droit pénal / Procédure pénale
Dans le cadre d’une instruction, toute personne a droit, conformément à l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme, au respect de sa vie privée et familiale,...

Valeur du nouveau bien subrogé au bien aliéné et atteinte au droit de propriété : QPC rejetée

Publié le : 29/02/2024 29 février févr. 02 2024 17h07 17 07
Droit de la famille, des personnes et de leur patrimoine / Patrimoine et succession
Un groupement foncier agricole a été constitué entre une mère et ses cinq enfants. Cette dernière en a gardé l’usufruit. Après son décès, un de ses enfants cède ses parts à ses...

Saisie de biens personnels et refus de restitution : le nécessaire contrôle du caractère proportionné de l’atteinte portée au droit au respect de la vie privée et familiale

Publié le : 23/02/2024 23 février févr. 02 2024 13h19 13 19
Droit pénal / Procédure pénale
Dans le cadre d’une instruction, toute personne a droit, conformément à l’article 8 de la Convention européenne des droits de l’homme, au respect de sa vie privée et familiale,...

Le délai de prescription de l’action en réduction : cinq ou deux ans ?

Publié le : 22/02/2024 22 février févr. 02 2024 15h19 15 19
Droit de la famille, des personnes et de leur patrimoine / Patrimoine et succession
L’article 921 alinéa 2 du Code civil énonce que « Le délai de prescription de l'action en réduction est fixé à cinq ans à compter de l'ouverture de la succession, ou à deux ans...
Navigateur non pris en charge

Le navigateur Internet Explorer que vous utilisez actuellement ne permet pas d'afficher ce site web correctement.

Nous vous conseillons de télécharger et d'utiliser un navigateur plus récent et sûr tel que Google Chrome, Microsoft Edge, Mozilla Firefox, ou Safari (pour Mac) par exemple.
OK